Techniques de chiropratique

Depuis plus de 100 ans d’existence, les techniques chiropratiques ainsi que les protocoles d’ajustements ont beaucoup évolués comme en Médecine et Odontologie:

Le chiropracteur dispose aujourd’hui de techniques qui sont accompagnées de protocoles très spécifiques. Se sont également montés, dans les écoles chiropractiques dans le monde entier, des centres de recherches en neurologie et techniques d’ajustements, statistiques etc.

Trois branches se dégagent dans les techniques:

· Techniques manuelles. Gonstead en est une qui s’intéresse aux subluxations provoquées par un traumatisme physique

· Techniques orientées dans le mauvais fonctionnement d’organe TBM en est une

· Techniques dites énergétiques, qui s’occupent d’avantage d’équilibrer les champs magnétiques: BEST en est une

– GONSTEAD TECNIQUE

Technique manuelle, avec protocole très précis, cette technique permet de débloquer des articulations d’une manière précise, rapide et sans douleur.

– TOOGLE TECHNIQUE (H.I.O)

Cette technique développée dans les annés1950 par le docteur BJ Palmer, fils du fondateur, avait pour objectif la détection et le repositionnement des deux premières vertèbres cervicales (atlas et axis).

L’occiput et la première vertèbre représentent la première porte de sortie du système nerveux central puisque c’est à cet endroit que le cerveau se transforme en moelle épinière, on peut comprendre aisément qu’une subluxation de ces deux vertèbres peuvent avoir des répercutions importantes à de multiples niveaux.

– SACROOCCIPITAL TECHNIQUE

Technique développée par le Docteur De Jarnette (docteur en Ostéopathie et en chiropratique) dans les années1950 aux U.S.A. Cette technique emploie des calles pour repositionner passivement le bassin, aidant par la même occasion le sacrum a retrouver son rôle de pompe et augmente la circulation du liquide céfalo rachidien,

– ACTIVATOR TECHNIQUE

Dans cette technique, les mains sont remplacées par un instrument dont le but est de stimuler les mécanorécepteurs des vertèbres subluxées permettant ainsi au système nerveux central de réévaluer la zone déficiente, protocole développé grâce au scanner et qui est particulièrement approprié pour les enfants, femmes enceintes et personnes âgées.

– TOTAL BODY MODIFICATION (TBM) TECHNIQUE

Le concept de cette technique est la détection par tests kinésiologiques et la stimulation des organes déficients au niveau fonctionnel, parce qu’un organe qui ne fonctionne pas à 100 % peut provoquer par la voie du système nerveux autonome une subluxation.

Si continuas utilizando este sitio aceptas el uso de cookies. más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar